Gapen’cimes une passion partagée …

Gapen’cimes une passion partagée …

Récit de Fabien Chauvot Team Press ASICS pour Track & News

Ce week-end avait lieu le premier Championnat de France de trail à Gap. Et quelle chance … j’étais invité par ASICS pour intégrer le Team press. J’ai donc côtoyé pendant 2 jours l’élite du trail français en compagnie d’autres journalistes et blogueurs tous passionnés de trail comme moi. Bref le top  ! …

Track & News
Photo agence Bernascom

 

Samedi 5 octobre

J’arrive sur Gap vers 13 h où je retrouve Géraldine de l’agence Bernascom qui m’accueille. Mais pas le temps de s’attarder il faut se rendre sur le site de départ pour les coureurs du Team qui participent au 12 km. Pour la plupart, il s’agit d’un premier trail. C’est donc avec un peu de stress que chacun s’affère aux derniers préparatifs d’avant-course. Cela me rappelle mon premier trail il y a 5 ans : le trail du Coutach qu’un certain Manu Gault remporta sans forcer son talent.

Track & News

Le programme est bien huilé et géré en toute convivialité par l’équipe d’ASICS et Géraldine. J’assiste à une présentation des produits ISOSTAR, puis une conférence sur la gestion de l’effort en trail.

Sur le salon, je retrouve des connaissances et discute avec les uns et les autres. Les rencontres sont riches et la passion transpire de l’élite à l’amateur.

En fin d’après-midi un entraînement est prévu avec Xavier Thevenard, le récent vainqueur de l’UTMB et Franck Bussiere du Team Asics trail. Quel bonheur de partager quelques foulées avec ces 2 grands champions ! … Tous les deux sont simples et accessibles et ils n’hésitent pas à nous prodiguer quelques conseils et échanger avec nous. Xavier me confira sa volonté d’aller titiller les « rouleurs » sur les Templiers et Franck actuellement blessé me dira son impatience de récupérer ses moyens physiques.

Track & News

La soirée se terminera autour d’un repas avec Cathy et Laurent Ardito et Xavier Thevenard. Nous avons pu échanger sur la nutrition. Pour l’anecdote, lors de sa victoire de l’UTMB Xavier s’est principalement alimenté avec de la purée de patates douces qu’il avait préparé dans des gourdes de compotes.

22 h Il est temps d’aller se coucher demain m’attend 24 km  et 1400 D+.

Dimanche 6 octobre

6 h 30 je me lève pour le petit dèj un peu barbouillé, mais je fais l’effort de manger pour ne pas revivre le même scénario que mes 2 premières heures du marathon du Mont-Blanc.

8 h 20 Benoit Nave, nutritionniste et ostéopathe du Team Asics trail et de coureurs cyclistes professionnels, dirige notre échauffement.

Track & News
Photo Bernascom

9 h 00 C’est le départ … Nous sommes très, trop, nombreux sur la ligne … Je suis à l’arrière de ce peloton de 1000 trailers. Le parcours a été modifié la veille en raison des pluies tombées les jours précédents. Les 2 premiers kilomètres se font donc sur route avec des pourcentages assez importants. Pour autant je m’efforce de courir partout pour essayer de me placer avant les premiers singles. Mais mes efforts ne suffiront pas, je suis à l’arrêt, ça bouchonne sévère. Les 10 premiers kilomètres se font sur une longue et grosse montée en file indienne. Trop peu de parties pour me permettre de relancer et courir. Je ne me frustre pas mais je sens que j’ai des jambes, dommage …com

Les parties marron sont supérieures à 15% de pente. Et là j’avoue ne pas être capable d’y évoluer rapidement. Je prends donc mon mal en patience et j’attends d’avoir l’occasion de profiter de ma forme du jour. Je double beaucoup de monde sur le faux plat entre le 12ème km et le second ravito. Je cours sur cette portion quand beaucoup d’autres marchent. Le travail en côte semble enfin payer. Je ne m’arrête pas au ravito et j’attaque la descente sur un single technique. Je peux me lâcher. Après 2 kilomètres j’entends débouler un trailer à grande vitesse. C’est Michel Lanne … il est poursuivi par Fabien Antolinos et la fusée Sébastien Spehler, futur champion de France. Impressionnant, ils volent ! … Pourtant à ce moment, j’envoie sévère ! … La descente se termine par une partie très roulante mi chemin carrossable et mi route.

Track & News
15% de pente … dur … dur

A 2 kilomètre de l’arrivée je double un concurrent. Je suis à peu près à 16 km/h d’après ma Garmin et je me tords encore la cheville, je chute lourdement dans les feuilles. Je repars en serrant les dents et j’essaie d’allonger pour rentrer sous les 3 h.

Track & News
Tapis rouge sur Gap en cimes

J’arrive sur le tapis rouge, belle ambiance, j’accélère et je termine en 2 h 59’ 55’’.

Les Trabucco 2 ont fait le job et Mulebar m’a permis de faire cette course sans défaillance.

Le parcours modifié n’était pas du plus sauvage et manquait de variété. Pour autant, j’ai participé à un super week-end avec des passionnés et c’est bien là l’essentiel.

Merci à Asics, Bernascom, le Team Asics Trail, Mulebar et tous mes camarades de la team Press Asics.

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine. Les Championnats de France de Trail 2014 devraient avoir lieu à Buis-les-Baronnies sur le parcours du Trail Drôme.
Un 21 km (1100 m) et un 57 km (3000m) seront au programme et la date du 27/28 septembre semble retenue.

Le parcours sur Openrunner.com

Fabien

2 COMMENTAIRES

  1. Pour un championnat de France de trail,24 km et le parcours qui est plutôt celui d’une course de montagne. 10 km de descente pour terminer le parcours….. c’est pas tellement esprit trail. Mais bon, s’il n’y a pas d’autre candidat à l’organisation, c’est mieux que rien.

  2. Oui c’est vrai que c’est court … c’est d’ailleurs le qualificatif de cette manche : Trail court … Il y avait également le Trail long 57 km … Ces formats sont décidés par la FFA qui découvre progressivement le Trail ;-)))

Laisser une réponse